Bienvenue, visiteur ! [ S'enregistrer | Connexion

Berger blanc suisse

Berger blanc suisse

Berger blanc suisse


Le Berger Blanc Suisse, ce chien magnifique au poil d’un blanc immaculé est un chien plutôt robuste bien que pouvant se montrer sensible voire légèrement craintif à l’âge adulte. Très proche de ses maîtres, il devra être socialisé positivement un maximum durant les premiers mois de sa vie et il faudra également lui proposer une dépense mentale et physique suffisante.

Origines
Cela pourrait vous surprendre, mais le blanc était à l’origine une couleur typique pour les chiens de berger. Même les bergers allemands arboraient une robe immaculée à leurs débuts. Le berger blanc suisse n’avait d’ailleurs pas la couleur dans son nom auparavant, mais puisqu’elle est vite devenue une particularité, il a été jugé utile de la rajouter au standard.
Le premier berger allemand est enregistré dans le « livre d’origine du club de bergers allemands » en 1899. L’ancêtre de cette race, appelé Greif, possédait, lui aussi, une fourrure toute blanche. Quatorze ans plus tard, le premier berger blanc est introduit dans le livre des origines, mais en 1933 cette teinte de robe est interdite dans le standard de la race. Ce que l’on appelait alors « berger allemand blanc » est interdit d’élevage et d’exposition, et ce depuis cette époque. Malheureusement, dans ce genre de situation, les chiots ne survivent pas les changements de lois. La race n’a pu survivre que grâce au bon cœur des américains, qui en ont continué l’élevage malgré tout. En 1964, le premier club de berger blanc est créé, en Californie, avec une optique de défense et de préservation de ladite race.

Caractère
Le Berger Blanc Suisse est un chien qui s’attache énormément à ses maîtres. Très doux, de nature curieuse, il peut être très attentif aux activités de bricolage et de jardinage comme il aime expérimenter de nouveaux jeux. Très intelligent, l’agressivité ne fait pas partie de son caractère, ce qui en fait un très bon animal de compagnie pour les jeunes enfants. Son unique point faible est qu’il supporte mal la solitude. Il lui faut donc beaucoup d’affection et de présence humaine. Il peut aussi faire un bon chien de garde.

Education
Le Berger Blanc Suisse est moyennement docile. Il faut l’éduquer fermement mais en douceur à cause de son extrême sensibilité. Plus tôt il est habitué à une situation, plus vite il s’y adapte. Il doit donc se familiariser aux habitudes de la maisonnée (rythme de vie, heures des repas, etc.) très tôt pour ne pas se sentir délaissé. Il a certes besoin d’affection, mais il est préférable de ne pas lui témoigner un intérêt excessif. Il risquerait de trop s’attacher et aurait beaucoup de mal à supporter les absences (même courtes) de ses maîtres. Adapté au travail, Le Berger Blanc Suisse peut remplir beaucoup de fonctions d’utilité (chien de patrouille, antidrogue, anti-explosif, etc.)

Santé
Le Berger blanc suisse a plutôt une bonne santé. Mais certains chiens de cette race sont sujets à des problèmes de diarrhées, sont sensibles aux infestations de parasites et d’autres peuvent souffrir de dysplasie de la hanche.

Alimentation
Tant qu’il est petit, c’est-à-dire jusqu’à ses six mois, le Berger blanc suisse peut prendre de trois à quatre repas par jour. Ensuite, et une fois adulte, deux repas copieux par jour sont suffisants. Pour sa santé, il faut privilégier une alimentation industrielle plutôt haut de gamme ou, mieux, lui proposer une alimentation maison. Comme tous les gros chiens, le Berger blanc suisse est sensible aux torsions d’estomac. Il convient donc d’éviter de lui faire faire une activité physique intense une heure avant et après ses repas.

Espérance de vie : 12 ans
Origine : Suisse
Robe : Blanc
Caractère : Distant, Vif, Attentif
Taille : Femelle: 55–61 cm, Mâle: 60–66 cm
Poids : Femelle: 25–35 kg, Mâle: 30–40 kg

Races des chiensFiche du chienAnnonces chiens