Bienvenue, visiteur ! [ S'enregistrer | Connexion

Cob Normand

Le Cheval Cob Normand

Le Cheval Cob Normand

Origine :

L’origine du Cob normand se confond avec celle du Carrossier jusqu’au milieu du XXe siècle. C’est au début du XIXe siècle à la suite de l’importation de Grande-Bretagne du « Norfolk » que va se créer une jumenterie carrossière avec des produits ayant du sang et une bonne charpente. A partir de cette jumenterie vont se différencier les Anglo-normands d’où se distingueront le Trotteur – le Carrossier énergique et rapide qui deviendra le Cob normand et le prestigieux Selle français.

Morphologie :

Le Cob normand est un cheval de taille moyenne (1,60 à 1,65 m) d’un poids de 550 à 800 kg, la robe baie ou alezane, la tête et la physionomie sont proches de son cousin le « Selle français », bien membré, étoffé, harmonieux, bien équilibré. Il a conservé le type demi-sang.

Zone d’élevage :

Si l’élevage du Cob normand s’est principalement développé dans le département de la Manche et les cantons proches – Calvados et Orne – on constate une certaine dispersion de cet élevage et la création de points forts avec le haras de la Roche-sur-Yon par exemple et le haras du Pin. On trouve également des Cob normands dans le Massif Central (zone nord).

Aptitudes et utilisations :

La motorisation de l’agriculture vers les années 60 devait porter un sérieux coup au Cob normand, mais les éleveurs sont parvenus à orienter leur production vers un cheval plus léger tout en lui conservant des allures brillantes, une parfaite aptitude à l’attelage sans tomber dans la finesse et l’excitabilité souvent reprochées au cheval de selle. Il est par excellence le cheval d’une génération nouvelle de cavaliers et d’amateurs d’attelage recherché et apprécié en tant que cheval de loisir et de sport en compétitions officielles d’attelage.

Races de chevaux de traitFiche du chevalAnnonces chevaux