Bienvenue, visiteur ! [ S'enregistrer | Connexion

Comtois

Le Cheval Comtois

Le Cheval Comtois

Origine :

Le Comtois est un cheval de trait par excellence dont les origines remontent à la grande «Race germanique» importée par les Burgondes au Ve siècle. Les étalons orientaux des espagnols occupant la Franche-Comté lui apportent la distinction qui caractérise toujours la race comtoise. Alors principale richesse de la région, le cheval Comtois sera utilisé au carrosse, pour la cavalerie (dragons), pour l’artillerie, et au trait divers. Il sera prisé par la Suisse et l’Italie et largement réquisitionné lors des guerres de la révolution, du consulat, de l’empire et de 1870. Ses effectifs diminuent alors dangereusement, il est ensuite menacé de disparition, victime de croisements variés. En 1905, l’élevage se régularise et fait appel à l’utilisation de petits étalons Ardennais bai, sans balzane ni en-tête. C’est en 1919 que quelques éleveurs de la montagne constituent le « Syndicat d’élevage du cheval comtois ». Dès 1925, la sélection se poursuit dans l’indigénat.

Morphologie :

Toisant de 1,55 à 1,65 m, son poids varie de 650 à 800 kg. Les balzanes sont rares, par contre un frison clair couvrant les tendons est apprécié. La tête est carrée avec l’oeil vif, des oreilles petites et bien plantées, très mobiles. L’encolure est bien musclée, le garrot bien attaché. La croupe large avec cuisse bien descendue. Les articulations doivent être fortes, avec de bons aplombs, les tendons bien détachés. Son tissu est dense avec des membres secs et bien trempés. Ses pieds sont moyens et bien conformés. Sa robe est de préférence alezan foncé ou cuivré crins lavés avec un petit en-tête en évitant les larges listes.

Zone d’élevage :

La race comtoise, originaire de Franche-Comté, a gagné l’Alsace, la Bourgogne, le Massif Central, les Pyrénées et les Alpes. De nombreux sujets ont été exportés en Espagne, en Belgique, en Hollande et en Allemagne.

Aptitudes et utilisations :

Elevé en zone continentale, au climat rigoureux, le Comtois s’adapte à tous les climats. Il peut rester dehors toute l’année. Encore utilisé à la traction (débardage du bois, travaux de la vigne), le cheval Comtois est également un bon cheval d’attelage et de loisir.

Races de chevaux de traitFiche du chevalAnnonces chevaux