Bienvenue, visiteur ! [ S'enregistrer | Connexion

Epagneul Japonais (ou Chin ou Tchin)

Epagneul Japonais

Epagneul Japonais


L’épagneul japonais ou chin (royal en japonais) est une race de chien du groupe des épagneuls. Ce sont des compagnons loyaux et qui aiment être le centre d’intérêt de leurs maîtres. Paré d’une robe somptueuse, la queue en panache, le Chin (se prononce Tchin), levant haut les pattes, se déplace avec légèreté et élégance. Il a très noble allure et semble n’avoir pas oublié qu’il fut autrefois le favori des empereurs du Japon.
Ses ancêtres sont probablement originaires de Chine ou de Corée, où ils vivaient exclusivement à la cour impériale. Ils y étaient traités avec le plus grand respect.
Introduit au Japon, vers le 6ième siècle, comme présent au Mikado, le chin y connut les mêmes traitements de faveur, et voler un tel chien était passible de la peine de mort. Pendant plusieurs siècles, ces chiens miniatures vécurent en privilégiés.

Origines
S’il est appelé Epagneul Japonais, ce chien ne puise pas ses origines profondes dans le pays du Soleil Levant, mais plutôt du côté de la Corée. Il semblerait, en effet, que ses ancêtres aient été offerts par les Coréens à la cour impériale japonaise dans le courant du 8e siècle. Dans la foulée, de nombreux autres représentants de la race sont arrivés au Japon. D’autres ont également été importés en Chine. Vers la fin du 17e siècle, l’Epagneul Japonais était le chien préféré du Shogun Tsunayoshi.
L’introduction de la race en Angleterre remonte à l’année 1613. C’est le capitaine Searles qui, en premier, l’a fait venir en Grande-Bretagne. Le chien y a alors rencontré un franc succès, notamment auprès des dames de la haute société britannique. La race de l’Epagneul Japonais a été reconnue à titre définitif par la FCI le 2 décembre 1957.

Caractère
Petit chien de compagnie, il ne compte pas pour autant comme quantité négligeable. Susceptible et très réceptif à la vie de famille, il entend qu’on le respecte. Il a d’ailleurs tous les atouts pour cela : intelligent, vif, gai et affectueux, c’est un très agréable compagnon, qui n’aboie presque pas.
Très attaché à son maître, il est plutôt réservé avec les étrangers, sans toutefois se montrer agressif.
Son éducation doit être douce et basée sur la patience, afin de le laisser s’épanouir.

Education
L’épagneul japonais a un bon fond, mais il a tendance à tester les limites. Il lui faut une éducation douce mais ferme. Ce n’est pas sous prétexte qu’il est mignon et petit qu’il a le droit de tout faire ! Sans un peu de fermeté, il peut se transformer en tyran domestique.
N’hésitez pas à élever la voix, c’est un chien intelligent qui comprend parfaitement ce qu’on attend de lui. Et surtout caressez-le lorsqu’il se comporte bien, il adore ça !
N’oubliez pas de le sociabiliser en le sortant et en lui faisant rencontrer tout type de personne dès son plus jeune âge.

Santé
L’épagneul japonais malgré son aspect gracieux à une bonne santé. Il peut cependant être prédisposé à certaines affections, comme le nanisme, la luxation de la rotule (boiterie en général bénigne) ou l’instabilité atlanto-axiale (douleur cervicale). Comme tous les petits chiens, il est sujet au tartre qui provoque gingivite et déchaussement des dents. Un brossage régulier accompagné de détartrages tous les un à trois ans seront nécessaires.
Il a des yeux proéminents et fragiles. D’autre part, son nez écrasé ne lui confère pas d’excellentes capacités respiratoires.
Attention : par temps de canicule, gardez votre épagneul tibétain dans un lieu frais et ventilé. S’il présente des difficultés pour respirer, contactez votre vétérinaire.

Alimentation
Le surpoids est à surveiller. Une alimentation sèche de bonne qualité lui convient.

Espérance de vie : 12 à 14 ans
Poids : 1,4 – 6,8 kg
Taille : 20 – 27 cm (Hauteur au garrot)
Caractère : Loyal, Alerte, Indépendant, Intelligent, Aimant, Félin
Robes : Citron et blanc, Blue belton, Tricolore, Sable et blanc, Rouge et blanc
Origine : Japon, Chine

Races des chiensFiche du chienAnnonces chiens