Bienvenue, visiteur ! [ S'enregistrer | Connexion

Islandais

Le Poney Islandais

Le Poney Islandais

Origine :

Le poney Islandais est élevé en race pure depuis plus de mille ans, les frontières de l’Islande ayant été fermées à toute importation de chevaux en l’an 930. Il est principalement issu du croisement de chevaux d’origine nordique, probablement apparentés au Fjord actuel et au Tarpan, avec des poneys des îles britanniques rapportés en butin par les Vikings. Ainsi isolée de longue date, ce qui est un cas très rare, la race a conservé le tölt et l’amble, allures habituelles sur le continent européen jusqu’à la Renaissance. Depuis les années 50-60, il est de plus en plus présent en Europe continentale pour une pratique de compétition et de loisirs.

Morphologie :

Toisant en général entre 1,30 et 1,45m, le cheval islandais donne une impression d’ensemble typique de sa race : doté d’une charpente solide sans être lourde, il a une tête sèche et expressive sous des crins abondants. Toutes les robes et marques sont admises. Le cheval islandais présente naturellement des allures qui lui sont spécifiques : . Le tölt est une allure marchée à quatre temps, qui peut aller aussi vite que le galop avec un confort sans égal pour le cavalier ; l’attitude relevée et l’ondulation de la queue sont caractéristiques. L’amble, allure latérale, est recherché en tant qu’allure de course sur courte distance, où elle est plus rapide que le galop. Le cheval islandais étonne le cavalier par le contraste entre son extrême gentillesse et l’énergie qu’il développe sous la selle.

Zone d’élevage :

Les chevaux islandais ont fait leur entrée en France à la fin des années 60. Venus en France en grande partie depuis l’Allemagne où ils sont très nombreux (40 000), la plupart d’entre eux sont situés dans le Nord-Est de la Lorraine et en Alsace, mais ils sont présents sur tout le territoire, plus particulièrement dans le centre, le Sud-Ouest, la Normandie et la région Rhône-Alpes.

Aptitudes et utilisations :

Monture d’adulte ou d’adolescent malgré sa petite taille, mais aussi appréciée par les enfants, l’Islandais se partage entre une pratique de loisir et d’extérieur, et la pratique sportive des concours d’allures spécifiques à la race. Doté d’un caractère exceptionnellement agréable, son énergie et la sûreté de son pied en font un véritable 4X4 du cavalier. Le tölt séduit par son confort et l’indescriptible sensation de liberté qu’il procure. Rustique et endurant, l’Islandais est doté d’une longévité exceptionnelle : débourré à 5 ans, il peut être monté jusqu’à 25 voire 30 ans ! Cheval nature ayant conservé tout son instinct, son élevage (y compris les saillies et les naissances) se fait en plein air, en liberté. L’Islandais a la particularité d’être très résistant à la consanguinité : certaines zones d’élevage en Islande étant coupées du reste de l’île, les tares ont été éliminées du patrimoine génétique de la race par une rude sélection naturelle.

Nom scientifique : Equus ferus caballus
Poids : 300 à 400 kg
Taille : De préférence 1,35 m à 1,45 m
Origine : Islande
Classification supérieure : Cheval
Rang : Race

Races de poneysFiche du poneyAnnonces poneys