Bienvenue, visiteur ! [ S'enregistrer | Connexion

L’âne

L'âne

L’âne


Description

Son poids varie de 80 Kg pour un âne nain à 480 Kg pour un Baudet du Poitou.
Sa hauteur au garrot va de 0,80 m. à 1,60 m.
Sa queue est assez longue et garnie de crins à son extrémité.
Ses oreilles sont extrêmement mobiles, elles mesurent la moitié de la longueur de sa tête.
La longévité d’un âne est de 30 à 35 ans en moyenne. Exceptionnellement, plus de 50 ans.
La durée de gestation d’une ânesse se situe entre 12 et 13 mois.

Classification

Règne : Animal
Famille : Équidés
Embranchement : Vertébrés
Classe : Mammifères
Ordre : Herbivores
Sous-ordre : Périssodactyles
Genre : Equus
Espèce : asinus

La famille de l’âne

Mâle : âne
Reproducteur : baudet
Femelle : ânesse
Petit : ânon

Les croisements

Ane et jument = mule (Femelle) et mulet (Mâle)
Cheval et ânesse = bardot

Origine

On ne connait que très peu de choses de l’apparition et du développement territorial des ânes …..
On pense aujourd’hui que c’est au Pléistocène (soit il y a environ un million d’années) qu’apparurent les premiers équidés. Au fil de l’évolution, trois espèces se distinguent : les chevaux, les ânes et les zèbres, toutes trois dérivés de l’Equus du Quaternaire. On trouve en effet de nombreux vestiges de l’existence des ancêtres de l’âne à l’époque préhistorique . Leur utilisation , fut bien évidemment plus tardive.
La domestication de l’âne est, selon les auteurs, antérieure ou postérieure à celle du cheval. Certains auteurs , partisans de l’antériorité, parlent même de son utilisation par l’homme à l’époque de la pierre polie. A ce jour, aucune découverte scientifique fiable ne permet d’infirmer ou confirmer ces thèses ;.il serait plus exact de dire que l’âne n’a pas été primitivement utilisé dans la même aire géographique que le cheval.
De manière plus sûre, l’âne de Nubie fut domestiqué en Basse Égypte plus de 4000 ans avant Jésus Christ. et l’âne d’Afrique du Nord un peu plus tard. Les ânes d’Europe sont issus de ces deux sous espèces. On pense qu’ils furent introduits par les étrusques qui émigrèrent d’Asie Mineure en Italie. Les Grecs et les Romains les acclimatèrent aux pays d’Europe du Sud. Au XVI ème siècle, les Espagnols lors des grandes conquêtes, les implantèrent en Amérique du Sud.

Morphologie

La morphologie de l’âne est proche de celle du cheval avec cependant, quelques différences.
L’âne est de taille plus petite, et sa colonne vertébrale ne comporte que cinq vertèbres alors que le cheval en compte six.
Il peut atteindre jusqu’à 2,70 mètres de long et 1,50m, environ au garrot et peser jusqu’à 400 kilos!!!
Les oreilles
Elles sont très longues et surtout très mobiles, elles sont aussi garnies de poils à l’intérieur, afin d’apporter une protection.
Encolure
Elle se positionne dans le prolongement de la ligne du dos. Souvent un peu grêle chez la femelle et un peu plus forte chez le mâle.
Crinière
Peu abondante, courte, plutôt droite, contrairement au cheval chez qui elle retombe.
Garrot
Toujours très bas, il relie le dos à l’encolure.C’est à cet endroit que l’on mesure la hauteur de l’animal, tout comme chez le cheval.
Dos
Il doit être droit.
Un dos concave, signifie que l’âne est âgé, ou encore qu’il a beaucoup travaillé.
Ce dos est souvent marqué par une raie de mulet qui est dans le prolongement de la crinière. cette raie peut former une croix au niveau du garrot.
Reins et Croupe
Le fait de posséder cinq vertèbres diminue la souplesse mais, par contre, augmente la force.
Queue
Elle ressemble plutôt à un pinceau. Courte et fine. Son rôle est de chasser les mouches, mais aussi de favoriser l’équilibre de l’animal.
Poitrail
Il est un peu étroit, ce qui indique que sa capacité respiratoire est plus faible que celle du cheval.
Ventre
Si l’animal ne souffre pas de surpoids, il doit être peu volumineux.
Membres
Grêles par rapport au cheval. Ils possèdent une châtaigne qu’aux membres antérieurs.(excroissance placée au dessus du genou à l’intérieur du membre)
La châtaigne est l’empreinte digitale chez l’âne tout comme le cheval, d’ailleurs.
Pied
Étroit, assez haut, avec une corne très dure et sèche.
Sabot
En forme de pince, avec une corne noire, avec une sole assez concave qui donne un pied assez creux dessous.

Alimentation

L’âne est doté d’un intestin plus court, mais d’un diamètre relativement plus gros que celui du cheval.
Il a une digestion plus lente mettant mieux à profit les aliments pauvres. Sa nourriture dans les pays développés est la même que celle du cheval.
En hiver pendant les froids et en été durant la sécheresse, les repas seront donnés régulièrement le matin, à midi et le soir.
La ration quotidienne se compose en général de quantités égales de foin, paille et graines (avoine, maïs, orge) en alternance, afin d’éviter la monotonie.
L’âne est aussi friand de croûtons de pain rassis, de carottes et betteraves.

Reproduction

Depuis la reconnaissance du standard par les haras nationaux, un répertoire des étalons permet de choisir l’animal le plus conforme aux qualités recherchées pour continuer la sélection.
L’ânesse a la durée de gestation la plus longue de la ferme avec en moyenne 375 jours et parfois plus.
La fécondité de l’ânesse peut durer plus de vingt ans. Dès la naissance l’ânon comme le poulain peut gambader autour de sa mère qu’il tête pour absorber les 4 à 6 l de lait nécessaire à sa croissance.
Très réputé dans l’Antiquité le lait d’ânesse est très riche en protéines et en sucre.
A six mois environ l’ânon est sevré et va grandir jusqu’à l’âge de 3 ans où il sera considéré comme adulte.

Utilisation

Autrefois, l’âne etait utilisé pour de nombreux  » petits métiers  » et rendait de grands services à l’agriculteur, le vigneron, le laitier, le rémouleur, le meunier, le berger facteur et autre batelier …..
A part vous faire plaisir en laissant votre âne au pré, il existe aujourd’hui plusieurs options d’utilisation de votre compagnon qui seront bonnes pour son moral et sa sociabilité mais que vous ne pourrez pas envisager avant sa cinquième année (âge auquel la colonne vertébrale est définitivement consolidée) :
L’âne bâté
C’est une des utilisations les plus courantes de l’âne qui, une fois bâté transportera avec plaisir vos bagages et vos jeunes enfants pour de grandes randonnées qui enchanterons tous les participants. De plus c’est une des manières les plus idéales pour bien connaître votre animal.
L’âne sellé
Généralement l’âne n’est pas un animal  » de monte  » mais on peut cependant se faire plaisir en promenade à condition de placer sur le dos de l’âne une selle (selle western conseillée) et à condition qu’il soit d’une taille et d’une corpulence suffisante pour supporter votre poids. Monter à cru est déconseillé car votre poids repose alors sur trois vertèbres seulement.
L’âne attelé
un âne de petite taille peut être attelé aussi bien qu’un plus grand, à condition bien sûr que la charrette tractée soit en rapport avec son poids. Le plus gros problème de l’attelage est de trouver un matériel adapté qu’il faut la plus part du temps savoir modifier
L’âne jardinier
abandonné depuis longtemps pour les travaux des champs (cheval ou tracteur l’ayant remplacé) votre âne bien éduqué se fera un plaisir de jardiner avec vous et de faire de petits travaux délicats comme le sarclage ou l’arrachage des légumes, désherbage etc.
Les produits au lait d’ânesse
Savon, crème, soins et autres produits sont fabriqués à partir de petites quantités du précieux breuvage. (1 à 3% pour les savons, 5% pour les produits de beauté)

Espèces d’ânes

On distingue plusieurs espèces d’ânes par des aspects morphologiques (tête, cou, pattes).
l’âne sauvage d’Afrique (Equus africanus) qui vit en Afrique de l’Est, en particulier en Somalie.
l’âne domestique ou l’âne commun (Equus asinus). Il descend de l’âne sauvage d’Afrique. Il vit aujourd’hui dans tous les continents.

D’autres espèces sont issues de de l’âne commun :
l’âne sauvage d’Asie ou hémione (Equus hemionus)
l’âne sauvage du Tibet ou Kiang (Equus kiang) qui vit dans l’Himalaya.

La Liste rouge de l’UICN contient aujourd’hui certaines espèces menacées d’ânes sauvages.
Certaines contrées d’Australie et d’Amérique abritent des espèces d’ânes sauvages issues de l’âne domestique ( phénomène du marronnage).

Annonces ânes
Races des ânesLivres sur les ânes

Laisser une réponse

Il faut être enregistré pour poster un commentaire.