Bienvenue, visiteur ! [ S'enregistrer | Connexion

Oriental

Oriental

Oriental

Connu sous le nom « Oriental Shorthair », le chat Oriental est une espèce qui ressemble à un siamois. Originaire de la Thaïlande, il se différencie par ses caractères physiques comme la couleur de sa fourrure et de ses yeux mais aussi de son comportement vis-à-vis de son maitre. En 1950, Pat Turner, une éleveuse britannique de siamois a décidé de créer un chat uniforme de couleur chocolat, mais le résultat était l’apparition d’une toute autre espèce. Plus tard, dans les années 70, le Cat Fanciers’Association (CFA) autorisa les Oriental Shorthair à participer à un concours. Et c’est à partir de cette occasion que cette race est devenue célèbre et même reconnue comme étant le plus beau chat.

Origines
L’Oriental, c’est un Siamois entièrement coloré. Ni plus, ni moins. Mais, pendant très longtemps, il est resté dans l’ombre de son cousin. Son importation, en Grande-Bretagne, date de la fin du 19e siècle, grâce à des diplomates anglais qui ramenaient, dans leurs bagages, ces chats exotiques à destination de la bourgeoisie.
Mais l’Oriental n’a guère eu de chance face au Siamois. Du moins, jusque dans les années 1950. A ce moment-là, une éleveuse britannique nommée Pat Turner, se mit à créer un Siamois à la robe entièrement chocolat. Son nom : Havana. Puis, elle se mit en quête de créer un Siamois blanc. C’est à partir de ce moment que les Orientais furent créés. Il s’agit en réalité d’un Siamois coloré.

Caractère
Comme le Siamois, l’Oriental est très vif, extraverti, fier, envoûtant. Sociable, il n’aime pas la solitude. Joueur, il tolère les enfants. Avec son maître, il est affectueux, souvent très possessif, voire despote. Il n’admet pas l’indifférence. » Bavard », sa voix est forte. Il a le tempérament d’un chasseur. La chatte manifeste une précocité sexuelle (puberté dès l’âge de 9 mois) et des chaleurs fréquentes. Sa prolificité est supérieure à la moyenne de l’espèce. Son entretien est facile. Un brossage hebdomadaire suffit.

Alimentation
La taille fine du chat Oriental pourrait laisser croire qu’il n’a pas un solide appétit…Bien au contraire, si vous le laissez faire, il aura tendance à avoir les yeux plus gros que le ventre. Il ira même jusqu’à se servir ou piocher dans votre assiette si besoin. C’est un fin gourmet qui n’hésitera pas à vous faire savoir que la nourriture que vous lui donnez ne lui convient pas. Il faut savoir le limiter pour préserver sa taille de guêpe. De plus, son système digestif est assez fragile alors n’hésitez pas à demander conseils pour bien choisir la nourriture que vous lui apporterez. Privilégiez plutôt les aliments favorisant la digestion et apportant tous les nutriments nécessaires à la beauté de son pelage et à sa forme physique.

Santé
L’Oriental n’a pas de problèmes de santé particuliers. On pourrait éventuellement parler des certains troubles urinaires, comme chez le Siamois. De fait, il convient de le faire boire régulièrement. Du côté de son hérédité, quelques pathologies cardiaques, du foie et pulmonaires peuvent le frapper. Ce n’est pas propre à tous les Orientaux. Par ailleurs, il est nécessaire de le faire vacciner contre la rage, le typhus, la leucose et le coryza. A noter qu’à cause de son pelage très court, il se montre un peu frileux et n’apprécie pas les températures hivernales.

Nom scientifique : Felis catus
Poids : 4 à 6,5 kg
Taille : Moyenne à grande
Classification supérieure : Chat
Rang : Race
Origine : États-Unis, Thaïlande

Races des chatsFiche du chatAnnonces chats